Centre-ville et marché couvert

À l’instar des villes moyennes, la commune d’Argentan a connu une désertification de son centre-ville dans les années 2000 corrélée à un déclin démographique important. Il existe une vacance importante en centre-ville aussi bien pour les commerces que les logements.

 

Le projet

Le centre-ville d’Argentan souffre aujourd’hui d’une image vieillissante avec des aménagements urbains très minéraux et dégradés et l’absence d’un cœur de ville clairement identifié.Malgré ces constats, le centre-ville d’Argentan peut s’appuyer sur des atouts à valoriser tels que : la grande accessibilité en termes de stationnement (en nombre important et gratuit), des possibilités d’optimisation du foncier non bâti, de l’immobilier disponible pour engager de nouveaux projets, un projet d’aménagement urbain structurant (Berges de l’Orne), ou encore un début d’animation du tissu commercial avec le recrutement d’un manager de ville.
La définition d’un schéma directeur du centre-ville est nécessaire pour disposer d’un état des lieux permettant de donner de grandes orientations d’aménagement urbain, ainsi que des possibilités d’actions opérationnelles de revitalisation (logements, commerces…) en fonction des spécificités du cœur de ville. L’objectif est d’obtenir un programme global pour repenser le centre-ville à l’aune des pratiques actuelles. Il devra permettre de proposer et délimiter les futures projets, ainsi que d’en définir le contenu, le chiffrage et le phasage/calendrier.
Dans le cadre de ce schéma directeur, sera étudiée la possibilité d’implanter un marché couvert dans le secteur du centre historique (place St Germain/place du marché).En effet, l’implantation d’un marché couvert est un moyen de dynamiser le centre-ville notamment en créant un lieu de rencontre et d’échange, en participant à la stratégie d’animation par la mise à disposition d’espace couvert pour diverses manifestation tout en ponctuant le paysage urbain d’une architecture qualitative.

Le calendrier

2016 : Étude de préfiguration en interne.

2017 : Recrutement d’un bureau d’études en juin et début du travail de diagnostic.

2018 : Proposition de scénarios d’aménagement puis définition d’un schéma de redynamisation.

Des temps de concertation sont prévus pendant toute la procédure, avec les commerçants, les acteurs du centre-ville, les riverains et les habitants.Ainsi, à chaque grande étape d’avancement du projet, la population sera informée sous diverses formes.

Retour Haut de Page